Une ardoise derrière le comptoir :

2 à 3 choix d’entrées, de plats et de desserts.

Pas d’habitude ou de lassitude car les recettes sont inspirées par le marché du jour. Un seul impératif : que les produits soient de saison, de toute dernière fraîcheur et goûteux.

La dernière partie de la conception se passe souvent derrière le comptoir, car la cuisine s’y prolonge. Préparé et servi à l’assiette, le repas est copieux.
Comme les plats, les vins changent selon les saisons et l’humeur : voyages en régions de France ou d’autres contrées. La variété des propositions ne tient pas qu’à la saisonnalité…
Les prix varient en fonction du plat, et le vin peut être servi au verre.

Pour l’ambiance, chacun fait ce qu’il lui plait.
Déjeuner au comptoir pour faire connaissance avec ses voisins, habitués ou pas, ou discuter avec les cuisinières. De petites tables intimes, ou la grande table pour se retrouver en groupe.