Recettes Archives - Salle à Manger des Chartrons

Cuisine de produits frais

Des produits de bonne famille !

Posted by | Inside 18 rue Saint Joseph, Recettes | No Comments

La Salle à Manger des Chartrons affirme ses positions

De bonnes manières, une bonne origine, une bonne tenue et des parents bien élevés : voilà les critères de sélection des produits qui seront acceptés dans la cuisine du 18 rue Saint Joseph.

Du frais, de saison, du local

Les produits composant les menus quotidiens sont achetés le jour même ou sous moins de 48h. Les courses sont faites tous les jours, la plupart du temps dans un rayon de quelques kilomètres autour du restaurant.
Transformés tous les matins selon les recettes et l’inspiration, ils ne passent ni par la case congélation, ni par la case réchauffage au micro-onde.

Une famille en or !

Trop d’incertitude sur la provenance : bannis !
Un parrainage douteux : out !

La Salle à Manger des Chartrons a décidé de retirer de ses plats (notamment pour les aides à la préparation culinaire comme les bouillons, les épices, les herbes …) toute marque appartenant à la multinationale Monsanto.

Egalement, les produits de consommation courante habituellement distribués en CHR ne seront pas proposés.

Désolée donc, mais ici point de Coca, de Pepsi ou de ketchup Heinz.

fabrication-tome-une

Week-end nature et culture en Pyrénées

Posted by | Recettes, Voyages Voyages ... | No Comments

Gastronomie, copains, enfants et découverte !

La fabrication du fromage en Vallée d’Aspe

Jean-François et Marie-Hélène Nouqueret font perdurer la tradition de la fabrication artisanale des tommes de Pyrénées. Par chance, ce sont les voisins de nos hôtes, et nous font le plaisir de nous accueillir, à la grande joie des enfants, impatients de participer.

Selon la période, au rythme des retours des troupeaux des hauteurs de la montagne (des estives), la base est le lait de vache, puis de brebis. Certains fromages seront également mixtes, à part égale de vache et de brebis. Le fromage mixte est un produit rare, spécialité de la Vallée d’Aspe.

On ne résiste pas au plaisir de partager notre expérience …

Le lait de la traite est lentement chauffé. Avec l’ajout de la présure va se former progressivement le caillé, première base de tout fromage.

Longuement brassé à la main, pour arriver à le ramasser en boule et le séparer du « petit lait », le caillé va être égoutté, puis façonné et tassé dans un fin linge. C’est le moulage et le pressage.

Le fromage va ensuite être piqué par de longues tiges, afin d’en éliminer un maximum d’air, et obtenir ainsi une tomme plus compacte et plus dense. Les tiges seront précautionneusement ôtées, en prenant garde à ne pas trancher la pâte.

Et voici en images, la fabrication de NOTRE tomme :

Elle sera étiquetée en fin de travail. Et bientôt (quelques mois d’affinage à patienter… ) à déguster, à La Salle à Manger des Chartrons !

Vous voulez en savoir un peu plus ?

Les fromages en Vallée d’Aspe
Sur les fromages d’estive

buda-une

A la découverte de Budapest

Posted by | Recettes, Voyages Voyages ... | No Comments

La Hongrie et les marchés de Budapest : une source d’étonnement inépuisable

Enrichir sa base de connaissances, élargir sa palette d’influences en découvrant les habitudes culinaires et les sources d’approvisionnement d’une cuisine nouvelle : Budapest nous voilà !

Si toute l’Europe regorge de trésors et de savoir-faire, la cuisine hongroise présente certaines recettes d’ingrédients si typiques et d’assemblages vraiment étonnants : mariages de saveurs inattendus, épices nouvelles, alliances étranges de viandes au sein de plats épicés et parfumés.

Budapest déborde de lieux insolites, traits d’union entre passé et présent, et supports de découvertes infinies

Du somptueux restaurant baroque et luxueux à la petite échoppe de quelques mètres carrés, où l’on déguste de savoureuses soupes préparées sous vos yeux, le palais s’étonne et s’émerveille.

Le marché de Budapest est l’un des plus grands marchés couverts d’Europe.

Un sentiment familier en pénétrant dans ce vaste édifice : c’est l’architecture Eiffel… Mais un peu plus de dépaysement devant les étals d’épices (paprika, ail de l’ours…), les choix colorés de pickles innombrables et variés et ceux de charcuterie. Le cochon Hongrois est noir et semi sauvage pour des jambons d’un goût merveilleux, les bœufs tout aussi fascinants avec leurs cornes démesurées. Les légumes de tailles incroyables et de natures parfois juste indéterminée !

Virginie a été menée (par le nez ou le palais ?) par JC Cuny, hongrois d’adoption depuis de nombreuses années, et fasciné par la perle du Danube. Il lui a ouvert les portes d’endroits insolites, et préparé un parcours truffé de sélections très confidentielles. Un grand merci à lui !

De nouvelles influences à découvrir dans les prochains menus de la Salle à Manger des Chartrons